Physiothérapies antalgiques, Paris

Vous etes ici : Accueil > Physiothérapies antalgiques
TITLE IMAGE

KINE EUROPE est un cabinet de kinésithérapie multidisciplinaire situé sis au 202 rue de Courcelle 75017 Paris, proche de la place Pereire (métro ligne 3 arrêt Pereire ou RER C arrêt Pereire-Levallois). KINE EUROPE est situé dans le 17ème arrondissement, au sein de l’Espace Santé Européen (13 thérapeutes). Kiné Europe est spécialisé dans la physiothérapie antalgique et possède de nombreux appareil de lutte contre la douleur comme les ondes de choc, la cryothérapie, l’ultrason antalgique, le crochetage. La physiothérapie antalgique s’intéresse aux douleurs de type inflammatoire (tendinites) qui réveillent le patient pendant la nuit entre 3 h et 4 h du matin.

Ces douleurs sont diagnostiquées rhumatologie comme des tendinites ou tendinopathies qui sont les conséquences d’une hyper-sollicitation musculaire qui crée trop de contraintes tendineuses. Ces tendinites sont crées par une hyper-sollicitation du tendon ce qui crée une inflammation ou tendinite/tendinopathie/enthésopathie locale autour de celui-ci et l’arrivée des cellules immunitaires.

KINE EUROPE propose donc une gamme variée et différente de lutte contre les tendinites tel que l’onde de choc, le crochetage, l’ultrason antalgique, la cryothérapie.

Le produit de dégradation de la tendinite persiste dans le milieu interstitiel en créant des adhérences qui solidarisent toutes les structures autonomes environnantes. Cela a pour résultante, la création d’un nouvel axe de traction musculaire mécaniquement incorrecte. La tendinite se relancera à la première hypersollicitation.

Il faut donc lutter contre les tendinites avec la physiothérapie antalgique: la cryothérapie, l’onde de choc, l’ultra-son antalgique, le crochetage.

Les traitements de la médecine physique sont :

Le massage transversal profond (MTP) dont l’indication est pour les tendinites d’installations. Le crochetage est une technique qui vise à désolidariser les enveloppes musculaires afin d’améliorer les interactions des groupes musculaires antagonistes. La cryothérapie vise à abaisser la température chaude de la zone enflammée autour de la tendinite. Cela permet l’arrivée des cellules immunitaires qui développent un processus biologique anti-inflammatoire qui lutte contre la tendinite. L’ultra-son vise à faire diminuer l’oedème et possède une action anti-inflammatoire locale. Il permet de lutter efficacement contre les adhérences, les oedèmes/claquages/élongations et les tendinites. Les ondes de chocs qui créent un hématome local proche du tendon atteint afin de provoquer une croissance tissulaire qui renforce le tendon et fait baisser l’intensité de la tendinite.

Voici une liste des tendinites qui rendent le patient complètement infonctionnel :

La tendinite d’épaule, la tendinite fessière, la tendinite d’Achille et/ou de l’épine calcanéenne, la tendinite du genou/de la patte d’oie ou syndrome rotulien/SR, la tendinite du coude ou épicondylite du coude. Si elles ne sont pas traitées, ces inflammations font évoluer l’articulation qui jouxte la tendinite vers une arthrose cartilagineuse par la digestion immunitaire cartilagineuse.

Toutes ces thérapies antalgiques proviennent de la kinésithérapie du sport de haut niveau surtout l’onde de choc et, la cryothérapie, le crochetage, l’ultra-son antalgique.

Contact